dimanche 10 novembre 2013



                    Facebook                      Instagram                       Twitter   


HOUSE OF MODA CONTRE BARBI(E)TURIX

Le Garage, Paris
Septembre 2017




HOUSE OF MODA CONTRE BARBI(E)TURIX

Le Garage, Paris
Septembre 2017




Septembre 2017



WET FOR ME, IDOLS EDITION
Le Cabaret Sauvage, Paris
Septembre 2017



WET FOR ME, IDOLS EDITION
Le Cabaret Sauvage, Paris
Septembre 2017

WET FOR ME, IDOLS EDITION
Le Cabaret Sauvage, Paris
Septembre 2017


WET FOR ME, IDOLS EDITION
Le Cabaret Sauvage, Paris
Septembre 2017



WET FOR ME, IDOLS EDITION
Le Cabaret Sauvage, Paris
Septembre 2017



WET FOR ME, IDOLS EDITION
Le Cabaret Sauvage, Paris
Septembre 2017





APERO, LES FEMMES AUX CHEVEUX COURTS

Le Rosa Bonheur, Paris

Septembre 2017




APERO, LES FEMMES AUX CHEVEUX COURTS

Le Rosa Bonheur, Paris

Septembre 2017



APERO, LES FEMMES AUX CHEVEUX COURTS

Le Rosa Bonheur, Paris

Septembre 2017



APERO, LES FEMMES AUX CHEVEUX COURTS

Le Rosa Bonheur, Paris

Septembre 2017




APERO, LES FEMMES AUX CHEVEUX COURTS

Le Rosa Bonheur, Paris

Septembre 2017





APERO, LES FEMMES AUX CHEVEUX COURTS
Le Rosa Bonheur, Paris

Septembre 2017





Paris

Septembre 2017




Paris

Septembre 2017






Paris
Septembre 2017





FLASH COCOTTE

Club Haussman, Paris
Septembre 2017




FLASH COCOTTE

Club Haussman, Paris
Septembre 2017




FLASH COCOTTE

Club Haussman, Paris
Septembre 2017





FLASH COCOTTE

Club Haussman, Paris
Septembre 2017




FLASH COCOTTE

Club Haussman, Paris
Septembre 2017



FLASH COCOTTE

Club Haussman, Paris
Septembre 2017





FLASH COCOTTE

Club Haussman, Paris
Septembre 2017





FLASH COCOTTE
Club Haussman, Paris
Septembre 2017






PERIPATE x KIDNAPPING
Le Génie D'Alex, Paris
Septembre 2017



PERIPATE x KIDNAPPING
Le Génie D'Alex, Paris
Septembre 2017



PERIPATE x KIDNAPPING
Le Génie D'Alex, Paris
Septembre 2017




Septembre 2017





JEUDI OK - HOUSE OF MODAWanderlust, Paris
Aout 2017



JEUDI OK - HOUSE OF MODAWanderlust, Paris
Aout 2017



JEUDI OK - HOUSE OF MODAWanderlust, Paris
Aout 2017



STATION ELECTRONIQUE²
Manu le Malin - Maud Geoffrey - Casual Gabberz
La Station Gare des Mines, Paris
Aout 2017





STATION ELECTRONIQUE²
Manu le Malin - Maud Geoffrey - Casual Gabberz
La Station Gare des Mines, Paris
Aout 2017






STATION ELECTRONIQUE²
Manu le Malin - Maud Geoffrey - Casual Gabberz
La Station Gare des Mines, Paris
Aout 2017





STATION ELECTRONIQUE²
Manu le Malin - Maud Geoffrey - Casual Gabberz
La Station Gare des Mines, Paris
Aout 2017





Aout 2017






STATION ELECTRONIQUE² ₃/₄
Pizza Noise Mafia - Schwefelgelb - Codex Empire

La Station Gare des Mines, Paris
Aout 2017




STATION ELECTRONIQUE² ₃/₄
Pizza Noise Mafia - Schwefelgelb - Codex Empire

La Station Gare des Mines, Paris
Aout 2017




STATION ELECTRONIQUE² ₃/₄
Pizza Noise Mafia - Schwefelgelb - Codex Empire

La Station Gare des Mines, Paris
Aout 2017




STATION ELECTRONIQUE² ₃/₄
Pizza Noise Mafia - Schwefelgelb - Codex Empire

La Station Gare des Mines, Paris
Aout 2017




STATION ELECTRONIQUE² ₃/₄
Pizza Noise Mafia - Schwefelgelb - Codex Empire

La Station Gare des Mines, Paris
Aout 2017




STATION ELECTRONIQUE² ₃/₄
Pizza Noise Mafia - Schwefelgelb - Codex Empire

La Station Gare des Mines, Paris
Aout 2017




STATION ELECTRONIQUE² ₃/₄
Pizza Noise Mafia - Schwefelgelb - Codex Empire

La Station Gare des Mines, Paris
Aout 2017




STATION ELECTRONIQUE² ₃/₄
Pizza Noise Mafia - Schwefelgelb - Codex Empire

La Station Gare des Mines, Paris
Aout 2017





JEUDI OK, COCKORICO (2ème édition)
Wanderlust, Paris
Aout 2017





JEUDI OK, COCKORICO (2ème édition)
Wanderlust, Paris
Aout 2017





JEUDI OK, COCKORICO (2ème édition)
Wanderlust, Paris
Aout 2017




JEUDI OK, COCKORICO (2ème édition)
Wanderlust, Paris
Aout 2017




JEUDI OK, COCKORICO (2ème édition)
Wanderlust, Paris
Aout 2017




JEUDI OK, COCKORICO (2ème édition)
Wanderlust, Paris
Aout 2017





JEUDI OK, COCKORICO (2ème édition)
Wanderlust, Paris
Aout 2017



JEUDI OK, COCKORICO (2ème édition)
Wanderlust, Paris
Aout 2017



JEUDI OK, COCKORICO (2ème édition)
Wanderlust, Paris
Aout 2017





JEUDI OK, COCKORICO (2ème édition)
Wanderlust, Paris
Aout 2017





JEUDI OK, COCKORICO (2ème édition)
Wanderlust, Paris
Aout 2017




JEUDI OK, COCKORICO (2ème édition)
Wanderlust, Paris
Aout 2017




Nuits Fauves, Paris
Aout 2017





FESTIVAL ELECTRONIQUE
La Station Gare des Mines, Paris
Aout 2017




FESTIVAL ELECTRONIQUE
La Station Gare des Mines, Paris
Aout 2017



















LA BAULE
Aout 2017





LA BAULE
Aout 2017




LA BAULE
Aout 2017





LA BAULE
Aout 2017







LA BAULE
Aout 2017





LA BAULE
Aout 2017






LA BAULE
Aout 2017








TOULON
Aout 2017






TOULON
Aout 2017





TOULON
Aout 2017






TOULON
Aout 2017





TOULON
Aout 2017






TOULON
Aout 2017






TOULON
Aout 2017





TOULON
Aout 2017







TOULON
Aout 2017






TOULON
Aout 2017






TOULON
Aout 2017







TOULON
Aout 2017





TOULON
Aout 2017






TOULON
Aout 2017







JEUDI OK, KLEPTO & FRIENDS
Wanderlust, Paris
Aout 2017



JEUDI OK, KLEPTO & FRIENDS
Wanderlust, Paris
Aout 2017


JEUDI OK, KLEPTO & FRIENDS
Wanderlust, Paris
Aout 2017


JEUDI OK, KLEPTO & FRIENDS
Wanderlust, Paris
Aout 2017



JEUDI OK, KLEPTO & FRIENDS
Wanderlust, Paris
Aout 2017


JEUDI OK, KLEPTO & FRIENDS
Wanderlust, Paris
Aout 2017





Juillet 2017



JEUDI OK, COCKORICO
Wanderlust, Paris
Juillet 2017


JEUDI OK, COCKORICO
Wanderlust, Paris
Juillet 2017



JEUDI OK, COCKORICO
Wanderlust, Paris
Juillet 2017




JEUDI OK, COCKORICO
Wanderlust, Paris
Juillet 2017






Juillet 2017











BIZARRE LOVE TRIANGLE / CLOSING SEASON
Maxim's, Paris
Juillet 2017









BIZARRE LOVE TRIANGLE / CLOSING SEASON
Maxim's, Paris
Juillet 2017




BIZARRE LOVE TRIANGLE / CLOSING SEASON
Maxim's, Paris
Juillet 2017





BIZARRE LOVE TRIANGLE / CLOSING SEASON
Maxim's, Paris
Juillet 2017





BIZARRE LOVE TRIANGLE / CLOSING SEASON
Maxim's, Paris
Juillet 2017



JEUDI OK, BLACK NEW BLACK
Wanderlust, Paris
Juillet 2017

JEUDI OK, BLACK NEW BLACK
Wanderlust, Paris
Juillet 2017

JEUDI OK, BLACK NEW BLACK
Wanderlust, Paris
Juillet 2017



JEUDI TECHNO x EXIL
Nuits Fauves, Paris
Juillet 2017



JEUDI OK, BLACK NEW BLACK
Wanderlust, Paris
Juillet 2017


JEUDI OK, BLACK NEW BLACK
Wanderlust, Paris
Juillet 2017




JEUDI OK, BLACK NEW BLACK
Wanderlust, Paris
Juillet 2017






JEUDI OK, KIDNAPPING
Wanderlust, Paris
Juillet 2017




JEUDI OK, LA KIDNAPPING
Wanderlust, Paris
Juillet 2017





JEUDI OK, KIDNAPPING
Wanderlust, Paris
Juillet 2017






JEUDI OK, KIDNAPPING
Wanderlust, Paris
Juillet 2017





JEUDI OK, KIDNAPPING
Wanderlust, Paris
Juillet 2017





JEUDI OK, KLEPTO
Wanderlust, Paris
Juillet 2017






LOUD&PROUD FESTIVAL
La Gaité Lyrique, Paris
Juillet 2017







JEUDI OK, KLEPTO
Wanderlust, Paris
Juillet 2017



LOUD&PROUD FESTIVAL
La Gaité Lyrique, Paris
Juillet 2017





LOUD&PROUD FESTIVAL
La Gaité Lyrique, Paris
Juillet 2017




LOUD&PROUD FESTIVAL
La Gaité Lyrique, Paris
Juillet 2017







JEUDI OK, KLEPTO
Wanderlust, Paris
Juillet 2017




JEUDI OK, KLEPTO
Wanderlust, Paris
Juillet 2017






JEUDI OK, KLEPTO
Wanderlust, Paris
Juillet 2017





La Défense, Paris

Juillet 2017





La Défense, Paris

Juillet 2017





    

Juillet 2017





Juillet 2017









Juillet 2017







Juillet 2017






Juillet 2017






FESTIVAL COMME NOUS BRULONS #5
Station Gare des Mines, Paris
Juillet 2017



Nuits Fauves, Paris
Juin 2017









Juin 2017






JEUDI OK, POWERPLOUF
Wanderlust, Paris
Juin 2017





JEUDI OK, POWERPLOUF
Wanderlust, Paris
Juin 2017






JEUDI OK, POWERPLOUF
Wanderlust, Paris
Juin 2017








JEUDI TECHNO
Nuits Fauves, Paris
Juin 2017




Juin 2017







FESTIVAL COMME NOUS BRULONS #1
Station Gare des Mines, Paris
Juin 2017





WET FOR ME - PRIDE EDITION
Cabaret Sauvage, ParisJuin 2017



WET FOR ME - PRIDE EDITION
Cabaret Sauvage, ParisJuin 2017




WET FOR ME - PRIDE EDITION
Cabaret Sauvage, ParisJuin 2017






Pride de nuit, Paris

Juin 2017






Pride de nuit, Paris

Juin 2017







Pride de nuit, Paris

Juin 2017








Pride de nuit, Paris

Juin 2017







Wanderlust, Paris
Juin 2017




Wanderlust, Paris
Juin 2017






Wanderlust, Paris
Juin 2017






Juin 2017









Juin 2017








Juin 2017







Wanderlust, Paris

Juin 2017





Wanderlust, Paris

Juin 2017







Wanderlust, Paris

Juin 2017







Wanderlust, Paris

Juin 2017






Wanderlust, Paris

Juin 2017







Wanderlust, Paris

Juin 2017






Wanderlust, Paris
Juin 2017







Wanderlust, Paris

Juin 2017






Cabaret Sauvage, Paris
Juin 2017




Cabaret Sauvage, Paris
Juin 2017





Cabaret Sauvage, Paris
Juin 2017





Cabaret Sauvage, Paris
Juin 2017






Cabaret Sauvage, Paris
Juin 2017







Le Cabaret Sauvage, Paris
Juin 2017







Juin 2017








La Station - Gare des mines, Paris
 
Juin 2017







La Station - Gare des mines, Paris

Juin 2017








La Station - Gare des mines, Paris

Juin 2017








La Station - Gare des mines, Paris

Juin 2017







La Station - Gare des mines, Paris

Juin 2017






La Station - Gare des mines, Paris

Juin 2017






La Station - Gare des mines, Paris

Juin 2017






La Station - Gare des mines, Paris

Juin 2017






Juin 2017







Aéronef, Lille

Juin 2017






Aéronef, Lille

Juin 2017






Aéronef, Lille

Juin 2017




Juin 2017






Juin 2017







Juin 2017





PRIDE 2017, Lille






PRIDE 2017, Lille








PRIDE 2017, Lille






PRIDE 2017, Lille






PRIDE 2017, Lille






Mai 2017






L'Epoque, Paris

Juin 2017






Wanderlust, Paris 
Juin 2017







Mai 2017







Wanderlust, Paris 
Mai 2017







Wanderlust, Paris 
Mai 2017





Wanderlust, Paris 
Mai 2017






Wanderlust, Paris 
Mai 2017






Wanderlust, Paris 
Mai 2017






Wanderlust, Paris 
Mai 2017







Wanderlust, Paris 
Mai 2017






Wanderlust, Paris 
Mai 2017







Wanderlust, Paris 
Mai 2017








Mai 2017

Sache que je ne t'aime pas et que je t'aime
Puisque est double la façon d'être de la vie, 
Puisque la parole est une aile du silence,
Et qu'il est dans le feu une moitié de froid

Moi je t'aime afin de commencer à t'aimer,
Afin de pouvoir recommencer l'infini 
Et pour que jamais je ne cesse de t'aimer : 
C'est pour cela que je ne t'aime pas encore.

Je t'aime et je ne t'aime pas, c'est comme si

J'avais entre mes deux mains les clés du  bonheur
Et un infortuné, un incertain destin.

Mon amour a deux existence pour t'aimer.

Pour cela je t'aime quand je ne t'aime pas
Et c'est pour cela que je t'aime quand je t'aime.



La Centaine d'amour, Pablo Neruda


Le Cabaret Sauvage, Paris 

Mai 2017









Le Cabaret Sauvage, Paris 

Mai 2017








Le Cabaret Sauvage, Paris 

Mai 2017









Le Cabaret Sauvage, Paris 

Mai 2017








La Gaité Lyrique, Paris
Mai 2017








La Gaité Lyrique, Paris 
Mai 2017







Le Klub, Paris
Mai 2017







Le Klub, Paris
Mai 2017






Le Klub, Paris
Mai 2017





Le Klub, Paris
Mai 2017

Le Klub, Paris
Mai 2017





Le Klub, Paris
Mai 2017





Le Klub, Paris
Mai 2017






Le Klub, Paris
Mai 2017







Garage, Paris
Mai 2017







Garage, Paris
Mai 2017





Mai 2017







La Java, Paris

Avril 2017







La Java, Paris

Avril 2017








La Java, Paris

Avril 2017







La Java, Paris

Avril 2017







La Java, Paris
Avril 2017






Avril 2017




« C'était ces lumières sur son visage. La fumée qui se dissipait sous la pression de ses gestes, tout en l'enveloppant en même temps. Comme une épaisse couverture qui comblait le vide. C'était sa main dans ses cheveux. C'était son corps sur la musique. Les gens autour qui s'effaçaient. 

Mais, plus que tout, c'était l'absence d'alcool qui ne magnifiait en rien la scène qui se produisait sous mes yeux, qui d'habitude n'appartient qu'aux rêves. »





La Machine du Moulin Rouge, Paris
Avril 2017









La Gaité Lyrique, Paris
Avril 2017









La Gaité Lyrique, Paris
Avril 2017









La Gaité Lyrique, Paris
Avril 2017








Avril 2017







Avril 2017








Mars 2017







Mars 2017









Mars 2017
Munteanu


« En ce qui me concerne, j'ai beau me réveiller à six heures du matin sachant que je dois emprunter les transports en communs à l'heure de pointe, ou à midi parce-que nous sommes dimanche et que j'ai trop fêté la veille, je ne distingue que deux catégories de matin :
Les matins avec toi,  et les matins sans toi. »





Février 2017










Février 2017








Janvier 2017







Janvier 2017









Janvier 2017









Janvier 2017


« Dans le silence qui nous traverse jaillissent trop d'éclair de pensées, trop de flammes blanches d'émotions comme des torrents d'images fuyantes : notre propre infini nous échappe. »


Michel Camus






Janvier 2017







Janvier 2017








Décembre 2016

«  Crois-tu par ailleurs
Que l'on puisse faire un rête
Ne pas s'en souvenir
Et avoir, par ce rêve, sa vie changée ? 
»
Qui suis-je, Paolo Paslini




Décembre 2016








Décembre 2016








Décembre 2016










Novembre 2016
ARGENTIQUE

« Je me remémore la nuit de ton départ, je nous revoie dans la pénombre, nous embrasser, nous toucher des heures durant, comme si nous voulions engranger de la tendresse pour le long hiver de séparation. Je me souviens de tes lèvres sur les miennes, de tes mains sur ma peau, de tes doigts caressant mes cuisses et ma tristesse quand tu es partie. »

Les gens dans l'enveloppe, Isabelle Monin







Novembre 2016








Décembre 2016








Novembre 2016










Novembre 2016

« Les photographies en noir et blancs sont de loin mes préférées, elles ont le charme de l'authentique et donnent tout de suite une tonalité nostalgique dans laquelle j'aime me plonger. Cependant, je dois reconnaitre que cette photo est une exception qui vole à chacun, sinon uniquement à toi, photographe, la couleur des lèvres de cette femme. »

Juliette








Marche en l'hommage d'Adama Traoré

Novembre 2016









Octobre 2016

C'est le pire qui est arrivé
Marcher chacun de notre côté


R. 





Octobre 2016








Octobre 2016










Existrans

Octobre 2016









Existrans
Octobre 2016

























Juillet 2016








Juillet 2016










Juillet 2016











Juillet 2016









Avril 2016







Mai 2016







Mai 2016






Avril 2016








Avril 2016











Avril 2016








Avril 2016










Avril 2016










Avril 2016










Avril 2016









Avril 2016










Avril 2016









Mars 2016








Mars 2016









Mars 2016









Mars 2016











Février 2016









Février 2016









Paris XIIIe

Mars 2016










Mars 2016









Décembre 2015

- As tu peur de l'ombre, ou de l'obscurité ?
- J'ai peur de la solitude. 









Galerie de Paléontologie et d'Anatomie comparée
Museum National d'histoire naturelle

Décembre 2015










Galerie de Paléontologie et d'Anatomie comparée
Museum National d'histoire naturelle
Décembre 2015









Décembre 2015










Décembre 2015










Décembre 2015










Novembre 2015

« Ah Rome, ah Bérénice ! Ah Prince malheureux !
Pourquoi suis-je empereur ? Pourquoi suis-je amoureux ? »

Bérénice, Jean Racine








Musée du Luxembourg
Céphale et Procis - Jean-Honoré Fragonard

Novembre 2014








Musée d'Orsay
La naissance de Vénus - Alexandre Cabanel

Novembre 2015








Novembre 2015








 Grande Mosquée de Paris
Novembre 2015








Musée d'Orsay
Novembre 2015










Novembre 2015









Musée du Luxembourg

 L'aurore Triomphant de la nuit - Jean-Honoré Fragonard
Novembre 2015








Octobre 2015

« Les paroles d'amour, qui sont toujours les mêmes, prennent le gout des lèvres dont elles sortent »


Bel Ami, Guy de Maupassant








Novembre 2015










Novembre 2015










Novembre 2015









Novembre 2015









Novembre 2015









Novembre 2015









Octobre 2014












Octobre 2014









Novembre 2015


 « Le café n’empêche pas les gens heureux de dormir, les autres, ce n’est pas le café qui les empêche de dormir »

La Garçonnière, Hélène Grémillon 








Novembre 2015











Novembre 2015













Octobre 2015


 « Je retiens mon souffle en sentant sa main autour de ma taille, ses doigts dans mon dos. Son autre main se pose sur mes hanches, point de convergence de toutes mes terminaisons nerveuses »

Wild Season, Christina Lauren







Octobre 2015












Octobre 2015


 « Il l'a aimé avec espoir. Cet espoir qui freine les impatiences et retient la passion. Elle a été touché par ses regards plus tendres que les autres, par ses mots plus enveloppés, par ses gestes plus attentionnés. Elle a aimé ce désir immobilisé en lui, le temps de son éveil à elle.
Elle l'a désiré dans la douceur d'une fin d'été »








Octobre 2015


Tes yeux sont si profonds qu’en m’y penchant pour boire
J’ai vu tous les soleils y venir se mirer
S’y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j’y perds la mémoire

 Les yeux d'Elsa, Louis Aragon








Octobre 2015












Octobre 2015











Octobre 2015









Octobre 2015


Je ne désire rien, que faut-il que j'espère ?
Et je n'espère rien, que puis-je désirer ?
Mon amour sait ravie, et non par martyrer,
Et sur mon bien parfait, qu'est-ce qui me peut plaire ?
Si mon bien ne peut croître, il ne peut empirer.

L'élément en hauteur surpasse toute flamme,
Le feu est le plus sûr de tous les éléments,
Mon âme aime plus haut que tous entendements,
Il n'est rien de si beau que le beau de ma dame,
Elle efface tous beau, et moi tous les amants.


Amour qui n'est qu'Amour, Théodore Aggripa d'Aubigné







Octobre 2015


« On peut vivre longtemps sur un simple sourire. Peut-être même des années entières »

Le coeur de l'homme, Jon Kalmann Stefansson. 









Octobre 2015








Octobre 2015


[...]

Car, lorsqu'un mot flatteur abordait ton oreille,
La pudeur souriait sur ta lèvre vermeille :
Je l'ai vu, ton sourire aussi beau que le jour
Et l'heure du sourire est l'heure de l'amour



Symétha, Alfred de Vigny










Boulevard Saint Germain, Paris

Octobre 2015













Octobre 2015











Université Paris I
Septembre 2015









Musée d'Orsay, Paris

Septembre 2015












Musée D'Orsay, Paris
Septembre 2015


Je ne veux plus penser à toi
Et pourtant rien que se dire ça
C'est y penser encore, tu vois. 



T'aimer, Alex Beaupain
Extrait de l'album inspiré du roman Les gens dans l'enveloppe d'Isabelle Monnin







Musée d'Orsay, Paris

Septembre 2015













Musée d'Orsay, Paris

Septembre 2015












Musée d'Orsay, Paris
Septembre 2015











Aout 2015


Tout un monde lointain, absent, presque défunt, 
Vit dans tes profondeurs, forêt aromatique !
Comme d'autres esprits voguent sur la musique, 
Le mien, ô mon amour, nage sur ton parfum. 



La chevelure, Les Fleurs du mal - Charles Baudelaire








Aout 2015

[...]

C’est dimanche, il est huit heures
Et je ne veux pas sortir
Et je m’ennuie à mourir
Alors je t’écris mon ange
Une chanson du dimanche
Une chanson pas très drôle
Mais on y ajoutera
Mardi soir, un grand couplet
Viens dormir sur mon épaule
Et on ne dormira pas. 

Berceuse pour les ours qui ne sont pas là, Boris Vian





Aout 2015


Je te sens venir doux ravage ...
Tu naquis aux creux de mes deux yeux, j'étais un enfant et c'était un été...

Je te sens venir doux ravage...
Et de mes deux yeux, tu partis bien lentement, ivre, courir les murs de ma chambre ou flotter, douce comme une rivière, sur la mer des poèmes.

À te regarder danser, doux ravage, on  croirait voir un femme pleurer, ou de son rivage, essayer de se jeter au Léthé...

Torpeur maladive, tu fîs tant de ravages, que même cet été fût hanté.

Doux ravages, Léopold Weiffenbach









Aout 2015


                     « Qui n’a pas éprouvé combien la parole est impuissante à saisir une seule étincelle du                           céleste rayon de la beauté ? Qui n’a pas senti sa vue se troubler, affaissée sous le poids de son ravissement, son visage s’altérer, le coeur lui faillir, et tout son être confesser l’empire de cette aimable et majestueuse puissance ? »


La fiancée d'Abydos, Oeuvre complète - Lord Byron








Juillet 2015



« Il faisait parti de cette rare catégorie d’homme qui n’ont pas besoin de savoir tourner le langage à leur avantage pour plaire ou faire dessiner un rire sur une bouche. Encore moins de savoir s'habiller convenablement ou avoir de la prestance, non. Il faisait simplement parti de ceux dont seul leur sourire les rends irrésistiblement parfaits »










Juillet 2015









Janvier 2015 










Juillet 2015

« Sais-tu qu'à tous tes chefs-d'oeuvres, je préfère une heure d'amour, dans tes bras ? Ce n'est pas par stupidité ou par indifférence pour ton merveilleux travail, au contraire. Mais, dans un seul baiser de toi, il y a tout cela, dans un regard, ton génie et ton âme»








Juillet 2015










Juillet 2015










Juin 2015

Tu rêves les yeux large ouverts
Que se passe-t-il donc que j'ignore 
Devant toi dans l'imaginaire
        
                                                                        'Tu rêves les yeux large ouverts' - Elsa 1959,  Louis Aragon








Juin 2015

« Les parfumeurs distinguent dans un parfum trois notes, trois épaisseurs de la matière, de la peau à son âme. Les notes de tête sont celles immédiatement délivrées, fraîches et vite disparues. Les notes de coeurs, les plus fortes, signent le parfum. Enfin, les notes de fond donnent un arrière-plan solide, tenace. Le sourire était la note de tête de Louise Amour. La nonchalance, un brin de paresse et une pointe de bienveillance composaient ses notes de coeur. L’absence et l’irréel faisaient ses notes de fond »

Louise Amour, Christian Bobin









Mai 2015

« Comment vivrions-nous si l'un de nous deux avait cessé d'aimer pendant que l'autre continuait ? »

La chronique des sentiments, Eric-Emmanuel Schmitt













Amsterdam
Mai 2015












Mai 2015












Fondation Louis Vuitton
Mai 2015












Fondation Louis Vuitton, Boulogne
Mai 2015













Mai 2015

« Mais qu'est-ce qu'il veulent dire, ces lâches prétendus philosophes, avec un amour qui finit ; c'est le contraire de l'amour qu'un sentiment qui peut avoir un terme »


Quand on a le bonheur d'aimer, tout le reste est vil sur la terre
Amélie à Pierre, 4 novembre 1970









Avril 2015



« Elle regarde, le coeur se met à lui manquer tout à coup devant ce qui parait comme une projection au ralenti, une représentation plutôt, l'histoire se refaisant, se répétant, le passé qui tourbillonne dans le présent ou le tourbillonne dans le passé, rêve éveillé, ou bien souvenir de rêve projeté là, devant elle »










Avril 2015











Mars 2015


« Notre vie à deux augmentait encore ma joie de lire. Avec toi, tout un dimanche après-midi sur notre lit, jambes entremêlées, nos jouissances intellectuelles n’étaient plus solitaires. Chacun avait beau voyager en compagnie de héros qui ne se rencontraient pas, il était toujours possible de manifester à l’autre son plaisir, de lui signaler un passage, de lui montrer ou de lui dire, d’échanger un moment nos bouquins respectifs, de différer ou d’exercer le désir, avant de reprendre des livres cornés chiffonnés, devenus odorants. »

L'ultime maitresse, Daniel Zimmermann










Mars 2015

« La Beauté est définie par cinq principaux éléments : esthétique, admiration, séduction, style et aspect énigmatique. L'énigme est au coeur de la beauté, sans cet aspect énigmatique rien ne semble véritablement beau »

Laurent Marcoux








Février 2015

          « Je te quitte parce-que je ne sais pas vivre deux vies à la fois. Je n'arrive pas à me sentir à l'interieur de notre histoire. Je me sens à côté, comme l'on peut se sentir à côté des choses ou des événements du monde. 
      Quand tu reprends ton train je réintègre une vie ou tu n'existes plus. Il ne reste rien de toi dans ma ville comme il ne doit rien rester de moi dans la tienne. Je n'arrive pas à surmonter ton absence. Je n'en ai ni l'envie ni la force. 
      J'aime ce titre : La géographie des sentiments. Il me rappelle notre histoire. Mon amour pour toi n'existe que dans l'espace que tu occupes. Dans ce sens, ce n'est pas un amour plein ou complet. En y réfléchissant, je me dis que c'est parce-que je fais aussi partie de l'espace. Ton absence n'est pas un lien au vide mais à lien à mon propre vide. 
Tu vois, je ne suis pas si courageuse. Tu disais que le coeur était un pays en soi. J'ai essayé d'y croire. J'ai essayé de te garder en moi quand tu n'étais pas là. J'ai voulu attendre la fin de ton roman pour te l'annoncer mais je n'arrive plus à faire semble. 
J'espère que tu sauras me pardonner. »
Le mail, Paris, 2008

Nos baisers sont des adieux, Nina Bouraoui





Février 2015










Février 2015


« C'est toujours dans les yeux que les gens sont les plus tristes »


La vie devant soi, Romain Gary.






Janvier 2015


 « Malgré la volonté qu’il avait d’essayer de se concentrer sur tous les ouvrages qui l’entouraient, le paysage lui faisant face ou même la course bruyante qu’entreprenait l’insecte volant autour de son corps, il ne pensait à rien d’autre qu’à elle »







Janvier 2015

 « La douceur qui émanait d'elle, de sa chair, de ses vêtements, de ses manières, m'accablait et me comblait tout à la fois. Elle était partout, sur le divan, mais aussi dans mon crâne, assise sur les moelleux replis de mon cerveau où elle croissait et décroissait ses jambes. Il n'y avait plus personne au monde. Il n'y avait plus qu'elle seule. Le monde entier venait de s'effacer comme un mot mal orthographié au tableau, sous une éponge tenue par une institutrice aussi rayonnante qu'une déesse. [...] Elle était le mal le plus grave qui puisse m'arriver, en même temps que le seul remède à ce mal » 

Louise Amour, Christian Bobin. 





Novembre 2014

 « On se souvient toute la vie du premier geste, la main serrée, les doigts croisés, le bras tenu, le pied frôlé, avec l'émoi et l'inquiétude qui répondent à la première sensation : Est-ce volontaire ? Dois-je y répondre ? » 






Novembre 2014

La Beauté est définie par cinq principaux éléments : esthétique, admiration, séduction, style et aspect énigmatique. L'énigme est au coeur de la beauté, sans cet aspect énigmatique rien ne semble véritablement beau. 

Laurent Marcoux







Novembre 2014

« Les seuls volontaire de la passion amoureuse, qui la vantent et la glorifient, sont finalement ceux qui en vivent tout en mourant : les artistes »


                                                                        L'Amour est une drogue douce .. en général, Michel Reynaud







Novembre 2014

« Les forêts de vos cris moins souvent retentissent ;
chargés d'un feu secret, vous yeux s'appesantissent.
Il n'en faut point douter : vous aimez, vous brûlez ;
vous périssez d'un mal que vous dissimulez »


Phèdre Acte I, scène 1, Racine.





Novembre 2014
« Le souffle court. Le désir et le temps qui se précipitent. Puis l'absence, lorsque leurs lèvres se joignent. L'absence à la grande avenue, au bruit de voitures, aux guirlandes de lumières qui illuminent la nuit. Il est projeté en dehors de tout cela dans un espace où il n'est plus tout à fait seule, ni tout à fait avec elle, entre le temps et la durée.
Il revient à lui lorsque leurs lèvres se quittent. Il voit ses cheveux dorés et ses yeux bleus transparents de clarté. Il lui dit qu'elle est magnifique .. »

Dictionnaire de l'Amour. 







Novembre 2014






Novembre 2014







Novembre 2014

« En ce soir du Ritz, soir du destin, elle m’est apparue, noble parmi les ignobles apparue, redoublante de beauté, elle et moi et nul autre en la cohue des réussisseurs et des avides d’importances, mes pareils d’autrefois, nous deux seuls exilés, elle seule comme moi, et comme moi triste et méprisante et ne parlant à personne, seule amie d’elle-même, et au premier battement de ses paupières, je l’ai connue. » 

Belle du seigneur, Albert Cohen







Novembre 2014

« J'étais toujours occupée de toi, toujours en attente et en mouvement ; mais tu pouvais aussi peu t'en rendre compte que la tension du ressort de la montre que tu portes dans ta poche, et qui compte et mesure patiemment dans l'ombre tes heures et accompagne tes pas d'un battement de coeur imperceptible, alors ton hâtif regard l'effleure à peine une seule fois parmi des millions de tic-tac toujours en éveil » 

Lettre d'une inconnue, Stefan Zweig








Octobre 2014








Octobre 2014

'Et entendre ton rire qui lézarde les murs
Qui sait surtout guérir mes blessures'

Mistral gagnant, Renaud. 








Octobre 2014

« […] Voilà à peu près ce qu’il aurait aimé dire. Mais c’est ainsi : on a toujours cinq minutes de retard sur nos conversations amoureuses »  

La délicatesse, David Foenkinos.









Octobre 2014

I don't know why the sky is blue
I don't care I see it in your eyes


You drove me Home, Revolver







Octobre 2014

« Je voudrais bien écrire comme on parle. Je voudrais bien écrire comme on chante, ou comme on hurle, ou simplement comme on allume une cigarette avec une allumette, et on fume doucement, en pensant à des choses sans importance » 

Le livre des fuites, J.M.G Le Clézio







Octobre 2014

« La Beauté nous saisit en traitre, au tournant d'une rue ou au lever du soleil. Elle nous frappe toujours sans qu'on l'attende nécessairement » 

Christian Chevrier








Octobre 2014

« Il faut se croire aimé pour se croire infidèle. »

Andromaque, Jean Racine (Acte IV scène 5)








Octobre 2014

« Faire des compliments à celle qu’on aime est la première façon de faire des caresses, c’est une demie audace qui s’essaye. Le compliment, c’est comme le baiser à travers le voile. La volupté y met sa douce pointe, tout en se cachant. Devant la volupté, le coeur recule pour mieux aimer. Il n’ose pas la regarder, ce qui fait qu’il la contemple. » 


Les Misérables, Victor Hugo. 




Septembre 2014

«Nous n'habitons pas des régions, nous n'habitons même pas la terre. Le coeur de ceux que nous aimons est notre vrai demeure. »


La plus que vive, Christian Bobin





Louvre, Paris
Septembre 2014

Jules César, Nicolas COUSTOU.











Septembre 2013









Septembre 2014

« How many secrets can you keep?
Cause there's this tune I found that makes me think of you somehow
And I play it on repeat
Until I fall asleep
Spilling drinks on my settee 
»

Do I wanna Know, Arctic Monkeys





Septembre 2014




Septembre 2014

« Après l'avoir attendu un nombre d'heures qu'elle même ne comptait plus, elle en vint à la conclusion suivante : elle s'était  dorénavant promis de ne plus croire en l'amour des hommes. Elle se leva, pris son sac, et se dirigea vers la sortie d'un pas plus décidé que jamais.
C'est alors qu'elle l'aperçu. Et à cette seconde précise, son visage pourtant commun devint jolie. »






Aout 2014

« La mélancolie se lève chaque matin, une minute avant moi. Elle est comme quelqu'un qui me fait de l'ombre entre le jour et moi. Elle aime la mort, d'amour profond. Cela fait des années que je lutte avec ces profondeurs, que je m'efforce de limiter leur influence, sans y parvenir toujours [...] »






Aout 2014

« [...] Seule la légèreté de la vie peut chasser l'insondable mélancolie. La légèreté m'est toujours venue du côté de l'amour. Pas du sentiment : de l'amour. J'ai mis longtemps avant de voir ce qui séparait l'amour du sentiment ; presque rien, un abîme. Le sentiment est du côté de la mélancolie. Il y tombe à coup sur, tôt ou tard. »

La présence Pure, Christian Bobin. 




Aout 2014







Juillet 2014





Février 2014

« Son amour avait eu raison d'elle, et, dorénavant plus rien ne pouvait la faire revenir à la raison. »





Avril 2014

« [...] Il obéit donc ; mais la hardiesse de son désir protesta contre la servilité de sa conduite, et, par une sorte d'hypocrisie naïve, il estima que cette défense de la voir était pour lui comme un droit de l'aimer »

Madame Bovary, Gustave Flaubert





Avril 2014

« Il existe un immense continent de la poésie amoureuse, plus ancien que la littérature et plus vaste qu'elle puisqu'il existe partout de la poésie, et pas partout de la littérature ; partout et toujours de la voix, mais pas toujours et partout de la lettre. L'amour et la voix chantent ensemble, d'emblée. Dans les poèmes d'amour, il y a le brame du cerf. »

Une histoire des romans d'Amour, Pierre Lepape



Avril 2014

« Errer de désir en désir, de regret en regret, jusqu'à ce que le tombeau vienne mettre un terme à ce rêve pénible, voilà ce que l'on appelle vivre. C'est à cette chimère néanmoins que tant de gens tiennent »


Pensées, maximes, réflexions, observation, Goswin de Stassart






Mars 2014

« Les romans postulent que le savoir d'amour s'apprend dans les romans. Ils affirment que tout roman d'amour est un roman d'apprentissage. D'où, tout à la fois, leur succès et la mauvaise presse dont ils pâtissent du côté des pouvoirs, des prédicateurs, des moralistes et des pédagogues, tous les législateurs qui veulent instituer un bon usage de l'amour et ne font jamais confiance aux romanciers pour l'enseigner »

Une histoire des romans d'Amour, Pierre Lepape






Février 2014

«  Le fait d'écrire aussi vous modère, car la pensée va trop vite : elle atteint d'une extrémité à l'autre, en sautant par dessus les intervalles. Ecrire impose qu'on se serve de mots anciens, surchargés parfois d'une orthographe bizarre, qui est leur luxe. Et le respect des mots et de leur graphie, en vous distrayant d'un exercice solitaire pour vous reportez vers les usages, possède une vertu de retard et de contrôle. 
Le fait d'écrire enfin vous soulage ; il vous décharge du poids que donne l'impression de l'ineffable et l'inexprimable. Oh ! Qu'il est doux d'avoir une plume à la main et d'user avec elle du poids magnétique des pointes 
»


Le travail intellectuel, Jean Guitton




Orsay, Paris
Octobre 2013


« Tous ces sages contemplatifs, qui ont passé leur vie à l'étude du coeur humain en savent moins sur les vrais signes de l'amour que la plus bornée des femmes sensibles. »


Julie ou La nouvelle Heloise, Rousseau






Septembre 2013


Et le coeur, cloué dans l'abîme, 
Ne peut suivre, à ta trace unie, 
Le voyage épar et sublime
que tu poursuis dans l'infini.

Parfum anciens
Les vaines tendresses, Sully Prudhomme






Amsterdam, Pays-Bas
Juillet 2013


« Le langage de l'amour est un langage secret et son expression la plus haute est une étreinte silencieuse » 

L'Amour est à la lettre A, Paola Calvetti 






Orsay, Paris
Octobre 2013

Arion assis le le dauphin, Eugène Hiolle (1870)







Septembre 2013



« Le silence éternel de ces espaces infinis m'effraie »

..
Pensées, Blaise Pascal






Argentique
Septembre 2012

     « Claire. Je me souviens d’elle. Une fois par mois, des journées entières le nez dans son mouchoir à pleurnicher. Rien ne pouvait la détourner de son chagrin. Ni les meilleures blagues, les grandes confessions, toute tentative de la distraire étaient vaines. C’est  parce-qu’il n’y avait pas de raison à ses pleures. C’est elle même qui le disait. Sinon une tristesse très vieille, si vieille qu’elle l’avait probablement ressentie une autre fois dans une vie antérieure. Au moyen-âge, ou au temps des rois fainéants. Et puis, vois-tu, cette tristesse revenait à fréquence régulière. Impossible pour Claire d’y échapper. Inutile. Elle appelait ça ‘ses jours de chiales’. Elle les accueillait en rigolant, comme des cousines. Mais ses yeux restaient mouillés. J’aurais pu l’étrangler ces jours-là, à ne pas pouvoir l’aider. Je me sentais tellement humilié. Comme si elle me forçait à éprouver mon impuissance envers le malheur des autres. [...]

    Et puis un jour Claire s'est tuée. Elle avait 17ans. Et tout le monde était tellement surpris. Je t'assure. Avant le chagrin c'est l'étonnement qui régnait dans notre maison. Elle était belle, et heureuse. Et tout avec elle se faisait en communion. Tu comprends ? Elle partageait tout. C'était ca justement, ses jours de chiale. Et moi je crois que ce sont ces très vieilles tristesses qui l'on tuées. Je crois qu'on sous-estime énormément nos tristesses en général. On meurt toujours de tristesse en fait. »

Dans Paris – Christophe Honoré



Paris
Septembre 2013




Exposition Roy Liechtenstein, Paris
Septembre 2013






Juillet 2013




    « A chaque quart d’heure de la nuit qui suit la naissance des doutes, après un moment de malheur affreux, l’amant se dit : oui, elle m’aime ; et la cristallisation se tourne à découvrir de nouveaux charmes ; puis, le doute à l’œil hagard s’empare de lui et l’arrête en sursaut. La poitrine oublie de respirer, il se dit : Mais est-ce qu’elle m’aime ? Du milieux de ces alternatives déchirantes et délicieuse, me pauvre amant sent vivement : elle me donnerait des plaisirs qu’elle seule au monde peut me donner. »



De l'amour, Stendhal



Juillet 2013


 « La vérité est toujours plus subtile. »
Daniel Auteuil




Mars 2013



« Toutes choses sont bonnes ou mauvaises par comparaison. »


Histoires extraordinaires, Edgar Allan Poe   



Janvier 2013



Mars 2013

« Le souvenir a besoin de mélancolie pour avoir tout son parfum. »

Oeuvres posthumes, Anne Barratin



Juillet 2012



« A cause de la moquette, on n'entendait plus le bruit de ses talons aiguilles. La moquette ; c'est le meurtre de la sensualité »



La délicatesse, David Foenkinos



Argentique
Octobre 2012


« Comment donc ces deux temps, le passé et l'avenir, sont-ils 
puisque le passé n'est plus et l'avenir n'est 
pas encore ? »


Saint Augustin, Les Confessions (livre XI)





South Port, England
Aout 2012






South Port, England
Aout 2012









Décembre 2012









Concert Madeon, Paris
Décembre 2012